«le monde est dangereux à vivre, non pas tant à cause de ceux qui font le mal mais à cause de ceux qui regardent et laissent faire

 

— Albert Einstein

 

Logemen'occupe est membre du Front d'action populaire en réaménagement urbain (FRAPRU), un regroupement national pour le droit au logement composé de 148 groupes actifs dans différentes régions du Québec.

Pour Logemen'occupe, les problèmes de logement et de pauvreté sont intimement liés. Les problèmes de logement ne pourront jamais être totalement résolus tant que la pauvreté ne sera pas résorbée, mais la pauvreté ne pourra non plus être éliminée sans la résolution des problèmes de logement.

Pour les membres de Logemen'occupe, cette reconnaissance du droit au logement doit nécessairement passer par le développement massif de nouveaux logements sociaux et ce, peu importe leur forme qu'il soit de type HLM, coopératif ou sans but lucratif. Pour Logemen'occupe le logement social est la seule et unique alternative possible permettant le véritable exercice du droit au logement pour les milliers de mal-logés que compte l'Outaouais québécois. Il est également la seule et unique alternative possible au marché locatif privé de l'habitation qui, par sa nature même, se doit plutôt d'obéir avant tout à la logique du profit et de la rentabilité.

Aujourd'hui, en Outaouais, plus de 2 000 logements HLM, plus de 1 000 logements coopératifs et des centaines d'autres logements gérés par des organismes sans but lucratif garantissent un logement de qualité à un prix décent aux locataires à faible et modeste revenus. Cela est cependant largement insuffisant puisque les données du dernier recensement de 2009 compilées dans le Dossier Noir du FRAPRU révèle une grave recrudescence de la crise du logement au Québec et en Outaouais.

Pour s'attaquer à ce problème, Logemen'occupe, de concert avec le FRAPRU et ses groupes membres, est présentement engagé dans une lutte afin que les gouvernements d'Ottawa et de Québec financent la réalisation d'un Grand chantier de logement social permettant le développement d'au moins 8000 nouvelles unités par année au Québec dont environ 400 pour l'Outaouais. Logemen'occupe oeuvre aussi présentement de façon très active à Hull et Gatineau afin que se réalise dans chacune de ces villes d'ici les prochains mois de nouveaux logements communautaires dans le cadre du Programme AccèsLogis (.pdf) du Fonds québécois d'habitation communautaire.

Comme groupe ou comme personne, soyez solidaire de cette lutte en devenant membre de Logemen'occupe.

 


(note: le texte ci-dessus doit être revisé car il s'agit d'une addaptation d'un ancien texte récupéré sur l'internet. Il peu contenir erreur(s) et/ou ommision(s))

"La seule chose qu'il faut pour que le mal triomphe, c'est que les gens de bien ne fasse rien."

— Albert Einstein 

 


Membre