«le monde est dangereux à vivre, non pas tant à cause de ceux qui font le mal mais à cause de ceux qui regardent et laissent faire

 

— Albert Einstein

 

L'organisme Logemen'occupe a envoyé une mise en demeure à la Ville de Gatineau concernant la salubrité des logements.

Il estime que la Ville n'applique pas l'article 45 de son règlement de salubrité en plus de ne pas avoir la volonté de condamner les immeubles à logement qui sont impropres à l'habitation.

Au cours des dernières années, le conseil municipal a pris plusieurs engagements afin de diminuer la présence de taudis sur son territoire et de favoriser l'accès au logement social.

Par contre, Logemen'occupe affirme que ces engagements n'ont pas donné lieu à des mesures concrètesLe coordonnateur de Logemen'occupe, François Roy

En mai dernier, le coordonnateur de Logemen'occupe, François Roy, a effectué une grève de la faim de 17 jours afin d'obtenir une rencontre avec le ministre des Affaires municipales, Sylvain Gaudreault.

Il souhaitait discuter du problème de logements insalubres et de la crise du logement abordable à Gatineau.

Après la rencontre qui a finalement eu lieu le 18 juin, l'activiste se disait insatisfait de sa discussion avec le ministre. Il avait notamment affirmé que le ministre avait « une méconnaissance profonde » du dossier et qu'il n'avait pris aucun engagement à court terme pour aider les mal-logés.

François Roy avait toutefois expliqué que le Sylvain Gaudreault souhaitait mettre sur pied un forum ou un chantier sur la crise du logement en Outaouais pour dresser le portrait de la situation et proposer des solutions.

<lire l'article original sur Radio-Canada.ca>

Membre