«le monde est dangereux à vivre, non pas tant à cause de ceux qui font le mal mais à cause de ceux qui regardent et laissent faire

 

— Albert Einstein

 

Radio-Canada.ca

Le coordonnateur de Logemen'occupe, François Roy (archives)

 

Le coordonnateur de l'organisme Logemen'occupe, François Roy, continue sa grève de la faim, alors qu'il en est à sa 13e journée.

Il demande au ministre des Affaires municipales, Sylvain Gaudreault, de venir le rencontrer dans le taudis où il tient sa grève pour discuter des problèmes de logements insalubres et de crise du logement abordable que sévissent, selon lui, à Gatineau.

Plus tôt cette semaine, le ministre lui a proposé une rencontre avec le président de la Société d'habitation du Québec (SHQ), mais François Roy a refusé.

Le militant estime que la SHQ n'a pas le pouvoir de donner suite à ses revendications qui relèvent du domaine politique.

« Je suis toujours déterminé à poursuivre la lutte tant et aussi longtemps que l'on n'aura pas de réponse concrète de la part du ministre Sylvain Gaudreault.  » — François Roy, coordonnateur de Logemen'occupe

François Roy souhaite le renforcement du règlement de salubrité de la Municipalité, qui, selon lui, ne peut s'attaquer convenablement aux logements impropres à l'habitation. Il demande également la mise en place d'un chantier sur le logement pour faire le point sur la question avec les différents acteurs du milieu.

Une soixantaine de locataires du quartier étaient invités à un dîner samedi, pour les informer de leurs droits.

Le coordonnateur de Logemen'occupe a déjà fait une grève de la faim en 2011. Il juge que les promesses qui ont été faites à ce moment-là n'ont pas été tenues.

<lire l'article original sur Radio-Canada.ca>

 

Membre