«le monde est dangereux à vivre, non pas tant à cause de ceux qui font le mal mais à cause de ceux qui regardent et laissent faire

 

— Albert Einstein

 


François Roy mène une grève de la faim depuis lundi dans un logement insalubre de la rue Morin, dans le secteur Hull.

Étienne Ranger, LeDroit

Guillaume St-Pierre
Le Droit

 

Le coordonnateur de Logemen'occupe, François Roy, est rentré de Québec bredouille, vendredi. Le militant n'a pas été en mesure de rencontrer le ministre responsable de l'habitation, Sylvain Gaudreault, après que ce dernier ait annulé la rencontre promise à la suite d'une grève de la faim de 17 jours.

«Ce n'est pas très intéressant, avec tout le déplacement», a lancé M. Roy, visiblement déçu de la tournure des événements.

Durant son séjour de quelques heures dans la capitale, le militant s'est tout de même entretenu avec un attaché de presse du ministre, ainsi qu'avec le pdg de la Société d'habitation du Québec (SHQ), John McKay.

«On a effleuré le sujet et abordé quelques points d'intérêt, mais ils n'étaient pas en mesure de donner des réponses ou prendre des décisions, explique-t-il. On n'a rien réglé.» Ce n'est toutefois que partie remise, le militant ayant obtenu l'assurance d'une rencontre le 18 juin prochain.

<lire l'article original sur LeDroit.ca>

Membre