«le monde est dangereux à vivre, non pas tant à cause de ceux qui font le mal mais à cause de ceux qui regardent et laissent faire

 

— Albert Einstein

 

LaRevue


Joanie Duval
François Roy a dénoncé un autre logement

Publié le 10 Mai 2013
Joanie Duval

Encore en grève de la faim, François Roy a dénoncé, vendredi,  un autre taudis de Gatineau dans le but de faire passer à l’action le conseil municipal dans le dossier des logements insalubres.

M. Roy a tenu une conférence de presse devant le 85 rue Saint-Hyacinthe, qui présente de nombreux vices selon le rapport de Pierre Vachon, inspecteur en bâtiments. On y retrouve des problèmes de vermines, de moisissures et d’électricité, entre autres, ce qui rend le logement impropre à l’habitation.

«Nous dénoncerons d’autres logements comme celui-là au cours des prochains jours et prochaines semaines. Le but est de rencontrer le ministre responsable du logement, Sylvain Gaudreault et le maire Bureau. C’est inadmissible que la Ville de Gatineau ne reconnaisse pas le problème des taudis», a déclaré M. Roy.

Il a invité les politiciens de Gatineau à venir le visiter au 23 rue Morin, où il poursuit sa grève de la faim, pour qu’ils comprennent ce qu’est un logement insalubre.

Il a aussi fermement insisté pour que la Ville respecte l’article 45 du Règlement relatif à la salubrité et à l’entretien des habitations, où il écrit qu’un logement présentant les conditions du 85 rue Saint-Hyacinthe doit être déclaré impropre à l’habitation.

Rappelons que François Roy est en grève de la faim depuis mardi passé.

<lire l'article original sur JournalLaRevue.com>

Membre